ostéopathie et nourrisson
 
 
Après un accouchement, une visite au minimum chez un ostéopathe pratiquant le crânien s'impose.
 
L'accouchement constitue l'un des premiers traumatismes pour un bébé. Les structures crâniennes peuvent être lésées par un accouchement trop long ou trop court, ou/et un bassin trop étroit.
 
Lors d'un accouchement difficile, l'emploi de spatules, ventouses ou forceps  sera à l'origine de troubles fonctionnels à plus ou moins long terme.
 
Les bébés présentent souvent une déformation de la tête (le crâne en obus, un oeil plus fermé que l'autre, une oreille plus en avant que l'autre, le nez un peu écrasé, un visage souffreteux...).
On rassure les parents en leur disant que cela se remettra tout seul. C'est parfois le cas, mais rarement dans les faits et ce n'est jamais sans conséquence !
 
Il faut au bébé beaucoup d'énergie pour tenter de s'auto-soigner. L'énergie consacrée à se soigner ne sera pas utilisée pour la locomotion ou la verbalisation par exemple.
 
Les mécanismes traumatisant peuvent être les suivants :
  • une forte traction sur la tête,
  • une forte pression sur l'abdomen de la maman,
  • un cordon ombilical enroulé autour du cou ou du front,
  • une césarienne,
  • les forceps, ventouse ou spatules,
  • une souffrance foetale qui nécessite une réanimation même légère,
  • un problème de liquide amniotique,
  • une hyperthermie ...
 
Consultez rapidement un ostéopathe si votre bébé :
  • est crispé et se cambre en arrière dès qu'on le prend dans les bras ou pendant la tétée,
  • régurgite,
  • pleure tout le temps,
  • dort très peu,
  • met un temps infini à téter ou digère mal et est agité après la tétée,
  • tourne toujours la tête du même côté,
  • fait des otites, des bronchites à répétition,
  • tousse ou a une respiration bruyante,
  • présente un strabisme divergent ou convergent,
  • draine mal au niveau des yeux et a comme du pue ...
Donc à chaque fois que quelque chose vous semble bizarre, ne vous leurrez pas et réagissez c'est votre responsabilité de parent et votre enfant vous en sera reconnaissant à sa manière.
 
L'ostéopathie dans tous ces cas, même si elle ne prétend pas pouvoir guérir votre enfant, pourra le soulager de manière significative.
 
Cela ne vous dispense pas d'une consultation médicale bien sûr. Des diagnostics d'exclusion peuvent apparaître même si dans la pratique ils sont très rares.
 
La collaboration interdisciplinaire est ce qui est le plus profitable à l'intérêt du patient qui pourra faire la part des choses.
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now